Open post

Centenaire à Tacloban

Les Filles de Saint Paul de Tacloban ont ouvert le Centenaire de fondation avec une célébration eucharistique juste le Dimanche de Pâques auprès de l’Eglise du Nino dans l’Archidiocèse de Palo. Durant la célébration a été exprimée de la part de l’Eglise locale beaucoup de gratitude pour la présence des Paoline dans les Philippines et dans le monde.

Après la Messe, les Filles de Saint Paul avec les Coopérateurs pauliniens et d’autres laïcs ont visité les enfants et les adolescents les plus éprouvés par la catastrophe provoquée par le typhon Yolanda. La proximité, le partage de la souffrance et l’annonce de la résurrection se sont révélés des signes de la présence de Jésus Ressuscité pour son peuple.

        

 

Open post

Pèlerinage à pieds de Castagnito à Alba

Dimanche 12 avril s’est réalisé le pèlerinage à pieds de Castagnito à Alba, organisé par les Filles de Saint Paul, pour rappeler la figure de la Vénérable Tecla Merlo, originaire de Castagnito, qui fut une des premières disciples de don Jacques Alberione, fondateur de la Famille Paulinienne. 

Il y a 100 ans, exactement le 27 juin 1915, Tecla s’est rendue à pieds de Castagnito à Alba pour rencontrer pour la première fois le Fondateur, auprès de l’Eglise des Saints Cosme et Damien. Là Tecla a dit son «oui» à la proposition de don Alberione: porter le Christ avec la presse et avec les modernes instruments et technologies de communication. Après cette rencontre, ensemble à d’autres jeunes filles elle a suivi Don Jacques Alberione dans la mise en route de la branche féminine de son institution, les Filles de Saint Paul, et elle en fut la première supérieure générale. 

En occasion du Centenaire de fondation des Filles de Saint Paul (1915-2015), plus de 100 personnes ont pris part au pèlerinage sur les pas de Tecla. Ont participé à l’évènement des jeunes provenant des zones limitrophes à Castagnito et à Alba, des familles, quelques consacrés du Diocèse de Alba, un groupe de jeunes sœurs Pauliniennes, provenant de quatorze nations du monde (Colombie, Pakistan, Philippines, Nigeria, Cameroun, Congo, République Tchèque, Vietnam, Roumanie, Madagascar, Singapour, Etats Unis, Malaisie, Mozambique) qui se préparent aux vœux solennels, un groupe de neuf jeunes de la République Tchèque et de la Slovaquie. Pour tout le parcours le maire de Castagnito, Pierfelice Isnardi, a marché avec les pèlerins. 

Après la Célébration Eucharistique dans l’église paroissiale où Tecla a reçu le baptême, les participants se sont mis en chemin s’arrêtant pour une visite guidée à sa maison natale, pour ensuite arriver à l’Eglise des Saints Cosme et Damien à Alba, où ils ont été rejoints par l’assesseur municipal de la ville, Leopoldo Foglino, représentant du maire. De là on a marché vers la Maison Mère des Filles de Saint Paul.

Durant tout le pèlerinage une grande Bible, portée ouverte à tour de rôle par les participants, a rendu visible la motivations des millions de pas accomplis sur les routes du monde par les Filles de Saint Paul en 100 ans.

Pour tous elle a été une expérience inoubliable de joie et de fraternité, d’universalité et de foi.  
 
 
                         
 
 
Open post

Lecture continue des Evangiles

Parmi les évènements réalisés pour célébrer le Centenaire de fondation, la lecture continue des quatre Evangiles dans la paroisse de Marie Auxiliatrice, de l’archidiocèse de Kinshasa, a représenté un des moments plus impliquant et significatif.

Introduite par sr. M. Justine des Files de Saint Paul, la lecture s’est déroulée du soir27 au matin du 28 mars. La solennelle procession d’intronisation  de la Bible portée par le curé, a été accompagnée par les pas de danse des jeunes postulantes. Vingt-quatre lecteurs se sont alternés pour toute la nuit jusqu’à 11heures du matin.

Le nombreux chrétiens présents ont manifesté la joie d’écouter  la lecture continue de la Parole de Dieu qui habituellement ils suivent par petits passages. Pour les Filles de Saint Paul cela a été une manière originale et impliquante pour manifester leur propre vocation dans l’Eglise.

               

 

 
Open post

Une nuit de lumière

Les Paulines de la communauté de Curitiba (capitale de l’état de Paranà) ont partagé la joie de célébrer le Centenaire de la naissance des Filles de Saint Paul avec beaucoup de jeunes du diocèse en vivant « Une nuit de lumière ». Adoration eucharistique, prière, musique, animation et réflexions se sont succédées tout au long de cette nuit de veillée jusqu’au matin suivant.

Il y a eu des moments particulièrement significatifs, à savoir: la célébration eucharistique d’ouverture, la présentation créative de l’histoire de la Congrégation, les chansons de Hemerson Jean, la prière mariale « in cammino », une conférence sur la communication digitale et le charisme paulinien tout comme la rencontre avec les sœurs de la communauté.

L’évènement a été organisé en pleine collaboration avec le responsable diocésain pour la proposition vocationelle de l’archidiocèse de Curitiba. Les jeunes participants ont fait savoir d’avoir trouvé une nouvelle espérance et qu’en retournant chez eux ils auraient ramené avec eux la joie de cette nuit de veillée importante pour leur vie, et d’avoir aussi connu la beauté d’un charisme actuel qui porte l’Evangile dans le monde de la communication.

Open post

Rencontres bibliques pour le Centenaire

Les Paoline de la ville bolivienne de La Paz, pour fêter et célébrer le Centenaire de fondation, elles ont organisé un cycle de rencontres bibliques ayant à l‘esprit la pensée du Bienheureux Jacques Alberione qui disait: «Vous êtes nées de la Parole, pour la Parole et dans la Parole».
 
Les rencontres au rythme mensuel se déroulent dans le salon de la Librairie Paoline. Pleine valorisation de l’Ecriture Sainte et en particulier des lettres de Saint Paul à travers l’approfondissement de diverses thématiques: la joie, la croix, la foi, les charismes de la communauté et la leadership des femmes.
 
La première rencontre a déjà eu lieu fin mars.
La bonne participation des convenus a beaucoup encouragé pour continuer avec enthousiasme l’itinéraire biblique entrepri. Personnes consacrées, laïcs, amis de la librairie, tous autour de la Parole comme une grande famille. 
Open post

Nous y sommes, aujourd’hui comme hier

 Notre y être depuis 100 ans nous a fait expertes dans la communication de l’Evangile, la seule nécessaire. Toutefois, souvent même l’art nous donne un coup de main. Pour cela, le 27 mars dans la Paroisse du Sacré Cœur à Rome, la communauté des Filles de Saint Paul de via Castro Pretorio, a voulu célébrer le Centenaire mettant en relief la narration de la Passion et Résurrection du Christ, valorisant paroles et musique. Le choix est tombé sur, Io c’ero, (Moi j’y étais) Reading théâtrale et musical de Michele Casella et avec la participation extraordinaire de Mariella Nava. Les deux artistes ont donné une touche de génialité et beauté, conjuguées ensemble à lumières et sons qui ont créé une ambiance suggestive.
Le nombreux public présent a suivi en silencieux recueillement, abouti dans un long applaudissement final.
 
Comme annonciatrices de la bonne nouvelle sur des routes toujours nouvelles et diverses, mais égales dans la substance, porter la charité de la vérité à tout l’homme, a été valorisé Facebook avec l’hashtag: #noicisiamo#aujourd’hui comme hier, préparant ainsi l’évènement avec des anticipations qui puissent susciter curiosité et intérêt et, en même temps, sollicitant la participation.
 
Depuis 1915 nous sommes en chemin nous adaptant aux changements culturels, sociaux et technologiques qui rendent le monde un petit village. Mais dès le début, et encore aujourd’hui, nous sauvegardons la communication comme fait humain, plus que technologique.
 
 
                                                     
 
 
 
Open post

A Livourne fêtés les cent ans pour l’Evangile dans la communication

Dans la Paroisse Saints Pierre et Paul, accueillies par le curé don Gabriele Bezzi, et présents beaucoup de membres de la Famille Paulinienne, les Filles de Saint Paul ont fêté leur Centenaire de fondation. 

Sœur Teresa Braccio avant la concélébration eucharistique présidée par l’Evêque, Mgr Simone Giusti, a raconté l’histoire de la Congrégation: Cent ans d’engagement comme Apôtres dans le monde de la communication,en chaque angle de la terre, pour faire à tous la “charité de la vérité”. 

A Livourne, depuis presque soixante-dix ans, les Filles de Saint Paul ont exercé surtout à travers la librairie, ce service pour l’Eglise diocésaine regardant en avant avec joie et espérance, tenant le regard fixé sur Jésus Maître, pour le faire connaître au monde d’aujourd’hui qui a tellement faim et soif de la Parole de Dieu, la seule en degré de rendre la société plus humaine, solidaire et heureuse. 

Don Guido Colombo prêtre Paulinien, au terme de la célébration a vivement remercié les participants pour le don de la proximité aux Filles de Saint Paul et à toute la Famille Paulinienne.

 
 
                         
 
 
Open post

Conseil élargi de la Délégation

Du 15 au 17 février s’est déroulé à Johannesburg, au Sud Afrique, le Conseil élargi de la Délégation Afrique Australe: Mozambique, Sud Afrique et Angola, avec la participation de sr. Gabriella Santon, économe générale. Le thème de la rencontre a été La pauvreté paulinienne et la situation économique en Afrique et dans le monde, intégré par la présentation de la Circulaire sur la Gestion des biens dans les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de vie apostolique.
 
La voix de l’Eglise a renforcé ces principes qui régissent une bonne gestion des biens pour la mission propre à chaque Institut. Les participantes avec gratitude ont apprécié l`ouverture et la vision apostolique dont ont été affrontés les arguments. Sr. Gabriella a ensuite rejoint les communautés de la Délégation, pour réfléchir ensemble sur les aspects pratiques de notre administration et sur quelques projets apostoliques en cours.
 
Durant les journées de la rencontre, très agrée a été la visite de la Supérieure générale, sr. Anna Maria Parenzan, en voyage vers le Congo. Une occasion propice pour animer le groupe des participantes sur le Centenaire de fondations et les Abondantes richesses reçues.
Open post

Alba. Ouverture du Centenaire

Même dans la ville de nos origines, avec une célébration eucharistique dans l’Eglise du Divin Maître le 5 février on a commencé, en simplicité et joie, le Centenaire de Fondation et rappelé Maestra Tecla, impliquée par l’Esprit Saint dans la réalisation du charisme transmis aux Filles de Saint Paul par don Alberione.
 
Nombreuses les motivations de gratitude au Seigneur, rappelées dans la célébration: l’appartenance à la Famille Paulinienne, le don de la Prima Maestra, le souvenir des premiers frères et sœurs qui ont cru et initié le chemin, la reconnaissance pour beaucoup qui nous ont accompagnées en ces 100 ans, la présence de paroissiens et amis qui ont prié pour que notre Congrégation continue à croire, espérer, aimer et annoncer au monde Jésus Voie Vérité et Vie.
 
 
                                                          
Open post

Ouverture du Centenaire à Kinshasa

La paroisse Saint Pierre de Kinshasa avec le Curé, son vicaire et nombreux paroissiens ont accueilli les Filles de Saint Paul pour la solennelle célébration d’ouverture du Centenaire de fondation. L’église a été littéralement envahie par des gens en fête qui ont participé avec joie à l’évènement: membres de la Famille Paulinienne, religieux, prêtres, amis, connaissances et familiers des Filles de Saint Paul.
 
A enrichi la célébration la procession et l’intronisation de la Bible, portée à pas de dance par les postulantes après le chant du Gloria. L’évêque auxiliaire de Kinshasa, Mgr Edward Kisonga, qui a présidé l’Eucharistie, a invité les Paoline à vivre le Centenaire comme temps de grâce et d’actualisation du charisme. Il a en outre souligné trois attitudes qui doivent caractériser les communautés des Filles de Saint Paul: l’efficacité, la joie et la rapidité. Comme arrière fond de la réflexion il a rappelé une phrase de Maestra Tecla: «Si on ne peut pas être toujours dans la joie, on peut toujours être dans la paix».
 
L’évêque a conclu l’intervention invitant les présents à prier pour les Filles de Saint Paul et à remercier le Seigneur pour leur présence active au Congo, dans l’Eglise et dans le monde de la communication. 
 
 
                                                           
 
 
 
 

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7